vendredi 4 décembre 2015

Love and... Chaos T1 de Lil Evans

Sidh Press, 18 novembre 2015, 248 pages, disponible en version numérique ici


Ebony voit sa vie chamboulée lorsque ses nouveaux voisins emménagent dans la maison d’à côté. En plus du bruit à des heures indues, il y a désormais des hommes plus que louches qui traînent devant chez elle, et bien sûr, il y a Ax.
Ax est le petit nouveau dans le quartier et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a un ego de la taille de l’univers. Mais surtout, un côté bad boy craquant qui vous fait rêver.
Mais même si Ax est dangereux, même si les hommes qu’il ramène chez lui font partie des pires criminels, le danger n’est pas forcément là où on s’y attend et Ebony va le découvrir à ses dépens.



Je tiens à remercier Sidh Press pour l'envoi de ce service presse !


Une image en dit plus qu'un long discours... Voilà donc mon état d'esprit à la fin de ma lecture !

Nous faisons connaissance tout d'abord d'Ebony qui, contrairement à ce que pourrait laisser sous-entendre son prénom, est blonde comme les blés. C'est une jeune femme sympathique, fraîche, souriante, qui n'a pas sa langue en poche et qui ne se laisse pas faire du tout. Elle n'hésite d'ailleurs pas à s'attaquer à plus grand et plus fort qu'elle. Elle a le coeur sur la main et cerise sur le gâteau, elle adore la lecture, elle est d'ailleurs chroniqueuse littéraire pour un magazine (le pied, quoi !)
Il y a deux choses dont elle ne peut se passer : ses chers romans et son voisin d'en face qui est par la même occasion son meilleur ami : Soren, médecin de son état mais qui travaille chez lui dans le domaine de la recherche.
Elle mène donc une petite vie bien tranquille jusqu'à l'arrivée de ses nouveaux voisins. Et pas n'importe lesquels, non,non ! Il s'agit d'un gang, avec à sa tête le très séduisant Aksel (mais appelez-le Ax) .  
Mais il n'est pas le seul beau gosse dans la bande et lorsque Indy fait son apparition, Ebony ne sait plus à quel saint se vouer ! Et je dois bien reconnaitre qu'avec ces deux magnifiques spécimens, le choix va s'avérer... cornélien !    

 Je vous présente donc Ax, à gauche et Indy, à droite (vous comprenez mieux son dilemme ?)

Mais malgré la réputation de violence (amplement méritée) du gang, la plus terrible menace qui pèse sur Ebony vient d'ailleurs : d'une série de poèmes emplis de violence et de haine qu'elle reçoit régulièrement dans sa boite aux lettres.

J'ai été complètement, totalement happée par ma lecture.
J'ai adoré le personnage d'Ebony, sa gentillesse, son caractère, sa force, sa générosité. Elle voit toujours le meilleur dans chacun. Elle aurait pu condamner Ax et son gang , les nier, les mépriser pour ce qu'ils sont et ce qu'ils font mais pas du tout. Elle regarde au-delà des apparences.
Toutes ces qualités font d'elle une jeune femme qu'il est impossible de détester et que l'on ne peut qu'aimer, c'est d'ailleurs ce qui arrive à nos deux redoutables loubards complètement sous le charme d'Ebony.
Que dire des deux mâles à part qu'ils sont caliente, muy caliente !
Ax a un côté beaucoup plus sombre, c'est lui le chef de ce cartel et la violence est pour lui un mal nécessaire mais peu à peu Ebony va parvenir à fissurer cette carapace.
Indy est l'opposé d'Ax, bien sûr, il a aussi son côté sombre mais on le sent plus idéaliste, moins atteint par les démons qui rongent Ax.
Ebony aura bien du mal à choisir mais son coeur penchera finalement pour ...

Les situations, les répliques sont savoureuses et l'humour, malgré certaines situations nettement plus tragiques, est bien présent.
Mais ce récit n'est pas qu'une romance, il y a aussi sa part d'angoisse et de peur !
Et lorsque le danger s'abat sur Ebony nous ne pouvons que pleurer et souffrir avec elle 

et sentir une terrible rage nous envahir à la lecture de son calvaire !

Je crois que je vais m'arrêter là parce que mes doigts me démangent et veulent continuer à pianoter sur le clavier.

Cette lecture a été un véritable coup de coeur comme il n'en arrive pas souvent !

http://www.sidhpress.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire