samedi 6 juin 2015

Susan Hopper T1 Le parfum perdu de Anne Plichota et Cendrine Wolf

éditions XO Jeunesse, format papier, broché, 396 pages, disponible ici


Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.
Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore…
Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve.
Mais si ce n’était pas le cas ?
Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?

 Je tiens avant tout à remercier les éditions XO jeunesse pour l'envoi de ce SP !


Tout commence il y a 11 ans... Susan perd ses parents et se retrouve orpheline et placée dans un orphelinat où pendant onze longues années, elle sera adoptée et puis de nouveau abandonnée, de son fait, par de nombreuses familles.
Pourquoi ? Parce qu'elles n'ont tout simplement pas LE bon parfum.
Mais quel parfum me direz-vous ? Et bien celui recherché par Susan qui la hante depuis son enfance et le drame qui l'a privée de ses parents.
Et puis, un jour elle le sent ! Le reconnait, celui qu'elle attendait et il est incarné par la famille Hopper, composée de Mr et Mme Hopper mais aussi et surtout d'Eliot, un adolescent de son âge, atteint de xeroderma pigmentosum, plus couramment appelée maladie des enfants de la lune, une maladie qui rend, toute lumière mortelle, pour ces malades et les oblige, lorsqu'ils doivent sortir en plein jour à se couvrir d'une combinaison spéciale.


Et Susan est prise à l'essai (dirons-nous) par la famille Hopper, elle fera tout pour être acceptée mais son arrivée dans le manoir n'est pas due au hasard. Une très ancienne malédiction pèse sur Susan et finira par la rattraper, mettant en péril sa nouvelle vie et ceux qui l'entourent.

J'ai apprécié ce roman et les personnages mais certains traits de caractères un peu spéciaux de Susan font que  je n'arrive pas encore à me décider si je l'apprécie ou non car tout dans ses attitudes est calculé. A chaque parole, chaque geste, chaque réponse, elle pèse le pour et le contre. Elle n'a rien de spontané, masque ses vrais sentiments, on ne peut pas dire qu'elle soit sournoise, loin de là car je crois que son attitude est due à cette volonté, à ce désir de se faire accepter par cette famille à n'importe quel prix mais cela lui fait perdre beaucoup de naturel, de sincérité.
Bien sûr, son enfance n'a pas été facile, loin de là. Elle a été privée de toute tendresse, de tout contact ce qui l'a rendue hermétique aux autres mais grâce à son incursion dans la famille Hopper, cette carapace va se fissurer et laisser la place à des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentis jusqu'à présent.
Eliot est touchant et sous sa combinaison se cache un coeur énorme et j'ai trouvé son amour naissant pour Susan tout simplement adorable.
Quant à Hélène, la mère d'Eliot, sous son apparente froideur, se cache une grande tendresse.
Il y a aussi Alfred, le grand-père d'Eliot qui vient en aide à nos amis et surtout, n'oublions pas Georgette, une adorable femelle carlin
qui a un léger défaut de prononciation : elle zozote.
Bein oui...Ne faites pas cette tête-là, les chiens aussi peuvent zozoter ^^

La fin de ce premier tome nous plonge dans un drame total (je ne peux évidemment pas vous dire pourquoi) mais ce que je peux vous dire c'est que j'attends avec une (très) grande impatience le tome 2 pour savoir comment va évoluer l'histoire de nos héros parce que vous pouvez me croire : ils sont bien mal embarqués !
Ce livre est un service_presse de XO Jeunesse

http://www.xoeditions.com/collection/jeunesse/


 Petit bonus, découvrez ici le teaser du roman.


2 commentaires:

  1. Savez-vous que je viens de publier chez "Mon petit éditeur" ÉTRANGES NOUVELLES ? C'est recueil de 24 nouvelles étranges ou drolatiques dont les fins s'ouvrent sur votre imaginaire...

    RépondreSupprimer