samedi 25 avril 2015

Zil T3 Zil, Combat de sang de Maloja G.

Sortie prévue dans le courant du mois de juin 2015 et sera disponible au format numérique sur la Fnac, Amazon ou directement auprès de Maloja


La sorcellerie est plus présente que jamais dans ce dernier tome de Zil.
Zina n’est plus une simple Enchanteresse désormais.
Comment va-t-elle triompher du mage noir ? Réussira-t-elle à briser la malédiction qui pèse sur elle et Juda ?
Josh supportera-t-il l’attirance de sa femme pour le Vampire ?Comment Zina acceptera-t-elle ses nouveaux talents?
En qui trouvera-t-elle le réconfort nécessaire pour accueillir son identité avec sérénité ?
Le monde de Bocaj sera-t-il sauvé ?
Beaucoup d’interrogations finalement à résoudre, avant la grande bataille.
Des surprises, des sanglots, des rebondissements, de la pureté, de la passion, mais surtout, toujours, et encore, de la MAGIE
Bienvenue dans le dénouement chimérique de Zil.


Je tiens avant toute chose à remercier Maloja pour l'honneur qu'elle m'a fait de m'envoyer son roman en avant-première et pouvoir lui servir de bêta-lecteur. Merci pour ta confiance et pour ce beau voyage.

C'est avec beaucoup de plaisir et d'émotion que j'ai entamé la lecture de ce troisième et dernier tome de Zil.
Nous retrouvons Zina, entourée de Zil, de ses filles, de Juda et de Josh à l'issue de la bataille contre Tani.
Zil, tout petit qu'il est, est déjà plein de magie.
Zina se sent tiraillée entre Josh et Juda, elle les aime tous les deux mais se sent coupable de ressentir ces sentiments.Ses filles Isis et Lisha voient leurs pouvoirs (tout comme ceux de leur mère) gagner en puissance. Ce qui leur sera plus que nécessaire pour combattre Tani.
Mais malheureusement, elle apprend que son mari, Josh, son démon adoré, est sous le coup d'une malédiction. Malédiction qui ne tarde pas à se réaliser et voilà Josh perdu pour elle.
Mais elle ne baisse pas les bras et aidée en cela par ses filles et son amant Juda, elle va tout faire pour vaincre Tani et lever la malédiction.
Mais les forces du mal sont puissantes... Parviendra-t-elle à sauver tous ceux qu'elle aime? Et à quel prix ?

Encore une fois, Maloja nous emmène dans un monde plein de magie, de beauté mais aussi de chagrin, de douleur et de danger.
Elle arrive à nous faire vivre par le biais de sa plume, les faits et gestes de Zina comme si c'était nous qui les vivions. Nous plongeons au coeur d'un monde plein de lumière et d'une nature belle et sauvage.
Et comme dans les précédents tomes, l'amour est le fil conducteur du récit. C'est LUI qui est plus fort que tout, plus fort que la haine, la jalousie, la rancoeur. C'est lui qui nous permet de nous transcender et qui nous permet de faire des choses extraordinaires. Et ce troisième tome clôture en beauté une magnifique saga qui m'a fait rêver.

C'est avec un petit pincement au coeur (et quelques larmes) que j'ai refermé le livre au mot fin.






J'ai eu du mal de quitter Zina et toute sa 'tribu' mais je suis persuadée que Maloja ne tardera pas à me faire vibrer dans un des ses univers magiques dont elle a le secret. 




- Je suis désolé pour ce qui va suivre, mais je dois te le dire, je te désire. Pas seulement charnellement, mais c’est bien plus fort et plus grand. Je sais que tu crois qu’un sort pourra effacer nos envies. Ton envie, sûrement. Avant cette malédiction, tout ça était déjà en moi.
Tu me possèdes. Tu es dans chaque particule de ma peau. Tu peux ignorer ce que je viens de te dire, mais je sais que tu as, toi aussi, des sentiments plus conflictuels que de l’amitié.
- Arrête ça ! dis-je. Pense à Diélo.
- Elle est parfaite, merveilleuse, elle me rend meilleur, elle est belle, diaboliquement belle ! dit-il avec un rire sombre. Elle est douce, vraie aussi. Son regard sur moi apaise mes douleurs et me donne toujours envie de l’enlacer.
- Bien, accroche-toi à ça ! réponds-je !
- Mais toi, Zina, tu es unique. Tu es fragile, mais forte, sombre et vivante, triste et joyeuse, un yin et un yang qui rendent fou, qui rendent accro. Tes courbes, ta voix, tes lèvres, tout m’appelle. Tu es du sucre, du caramel, de la drogue, de l’alcool… Tu réunis tous les vices pour en faire une bombe à laquelle je ne peux que désirer m’accrocher et me faire exploser. Ma vie ne sert à rien si tu n’existes pas. J’ai aimé d’amour la mère de Tay, et Diélo. Ces amours purs, ces amours de joie intense. Mais Zina, tu es tellement plus que ça ! Tu es l’amour infini, l’envie de chair, le désir de toucher, le plaisir de regarder. Tout est délice avec toi. Même quand tu me repousses, quand tu me fuis, je trouve en toi l’attirance, l’espoir de t’avoir à moi, même qu’une petite heure de nos vies éternelles.

Pour découvrir les chroniques des T1 et 2 , cliquez sur l'image.
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2014/07/zillui-et-ma-memoire-de-maloja-g.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2014/08/zil-t2-zil-et-les-4-elements-de-maloja-g.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire