samedi 25 mars 2017

Tu n'auras pas peur de Michel Moatti

 HC éditions, 16 février 2017, 473 pages, disponible au format papier et numérique






Tout commence par la remontée d'un cadavre à demi-congelé, attaché à un fauteuil d'avion immergé dans un étang de Crystal Palace, au sud de Londres. Puis on découvre le corps d'une jeune femme défigurée dans un hôtel de Bournemouth. Son visage a été découpé au cutter et emporté.
Sur les réseaux sociaux et les blogs, les indices et les rumeurs circulent, bien plus vite que les informations officielles délivrées par la police et les journaux. Un mortel jeu de piste s'organise, dirigé par un assassin sans scrupules qui reconstitue avec autant de rigueur que de férocité les scènes de crime les plus choquantes. Quelle énigme se cache derrière ces sinistres " natures mortes " ? Lynn Dunsday, une jeune web-reporter fragile, aux lisières du burn-out, et Trevor Sugden, un journaliste qui travaille " à l'ancienne ", se lancent sur les traces du meurtrier, anticipant les avancées de Scotland Yard.



Linn Dunsday est journaliste, pas de ceux qui écrivent leurs articles sur papier.
Pas du tout ! 
C'est une web-reporter qui livre en live et presque à la seconde ses articles rédigés à peine les lieux des crimes quittés.
Fragilisée par tous ces crimes qu'elle a déjà couverts, elle est solitaire, l'alcool l'aidant parfois - et même souvent -  à oublier toutes ces horreurs.
Seule lumière dans sa vie, sa presque liaison avec Andy Folsom, détective-inspecteur à la criminelle et qu'elle a rencontré au cours d'un de ses reportages.
Elle s'est liée d'amitié depuis quelques années avec Trevor Sugden, un journaliste plus traditionnel pour qui elle ressent une certaine tendresse.
La découverte d'un cadavre puis d'un deuxième, placés dans dans des situations évoquant des drames survenus dans le passé, va pousser ce duo de journalistes à mener leur propre enquête.
Mais l'horreur les rattrape très rapidement et ils risquent, à leur tour, d'être les victimes d'une nouvelle scène de crime.

Michel Moatti nous livre ici un thriller haletant, les faits qui émaillent le récit sont tirés d'événements réels particulièrement atroces qui ont eu lieu en Grande-Bretagne dans les années 90 et auxquels Michel Moatti a donné une suite hallucinante.

L'auteur met également l'accent sur les dangers du web, des vidéos particulièrement violentes, devenues, malheureusement, monnaies courantes sur le net et mettant en scène des meurtres, des tortures et bien d'autres choses. Vidéos de plus en plus relayées par les médias.
Qui a oublié cette scène filmée où, lors de l'attaque du Charlie Hebdo, on voit un policier à terre, recevoir un coup de fusil en pleine tête ? Et le nombre de vidéo cruelles publiées sur Facbook et autre médias ?
Actions qui sont banalisées et qui deviennent, pour certains, des modèles à reproduire, à égaler et même à surpasser.
Il existe d'ailleurs des blogs - dont je tairai les noms, tant je trouve ça inadmissible - qui ont fait de la diffusion de ces vidéos, leur marque de fabrique et le pire pour moi, est de découvrir le nombre affolant de personnes qui les visitent quotidiennement.
L'utilisation de ces faits réels font que le lecteur se sent encore plus impliqué dans le récit en se projetant dans une histoire qui pourrait, malheureusement, être tout à fait réelle

Ce roman est une véritable bombe à retardement qui, une fois qu'elle vous explose à la figure fait mal, très mal et nous fait découvrir que la cruauté et la folie de certains êtres - dits humains - n'ont aucune limite.
Et alors que l'on pense avoir atteint le summum en matière de cruauté, on s'aperçoit que, pour repousser les limites de l'horreur, certains ne manquent aucunement d'imagination !

Je viens tout juste de terminer ma lecture et j'en ai encore des frissons !
La tension, le suspense et l'horreur ont atteint un tel niveau qu'il va me falloir quelques heures, jours, semaines pour me remettre.

En bref, un roman parfaitement écrit,avec un travail de recherches extraordinaire !
Une lecture dont vous ne ressortirez pas indemnes !






http://amzn.to/2nwvtNM




Pivot Point à la croisée des chemins de Kasie West

MxM bookmark éditions, 22 février 2017, 280 pages, disponible au format papier et numérique







Dans Pivot Point, une petite partie de la population a des capacités surnaturelles.
Ces personnes vivent au « Compound », un endroit tenu secret et invisible aux gens « normaux ».
Addison a la capacité, face à un choix, de se projeter dans le futur et voir ce que lui réserve les deux alternatives auxquelles elle est confrontée.
Lorsque ses parents divorcent et lui demandent de choisir entre rester avec sa mère au « Compound » qu’elle a toujours connu ou partir avec son père habiter chez les humains « normaux » au Texas, Addie décide de se projeter six semaines dans le futur...
Dans chacun de ses futurs elle connaitra l’amour, la perte et la trahison et Addie devra finalement choisir quelle réalité elle préfère ... ou plutôt celle dont elle ne peut se passer.



Au Compound, un endroit tenu secret et à l'écart des Norms - les humains sans don particulier - vit une communauté dans laquelle sont réunies des personnes ayant des talents hors du commun.
Ces dons sont tous liés au mental : il y a les Persuasifs qui peuvent faire faire aux autres ce qu'ils veulent, les Discerneurs qui détectent les mensonges, les Effaceurs qui permettent d'oublier certains moments, les Télékinésiques, capables de déplacer des objets par la pensée, les Divergences qui peuvent vivre des souvenirs de leur futur, mais uniquement le leur, les Manipulateus de masse, capable de modifier, de déformer la masse d'un objet ou d'un corps et bien d'autres.

Addie, notre héroïne est une divergence. C'est d'ailleurs grâce à son don qu'elle a pu choisir entre sortir avec Bobby, un de ses camarades ou pas et au vu de ce que ses souvenirs du futur lui ont appris, elle a eu bien raison de refuser son invitation.
Sa meilleur amie, Laïla, est une effaceuse.
Pour son malheur, les parents d'Adie sont : pour sa mère : une persuasive et, pour son père : un discerneur, autrement dit, pas facile d'être une ado normale avec une mère qui vous persuade d'aller à l'école alors que vous n'en avez pas envie et un père qui détecte le moindre de vos petits mensonges.
Mais son univers s'écroule lorsque ses parents décident de divorcer et lui demandent de choisir avec qui elle veut partir vivre.
Soit elle reste à Compund, avec sa mère - avec laquelle elle ne s'entend pas très bien - et pourra rester avec Laïla et continuer à cotoyer le séduisant Duke.
Soit elle part avec son père - qu'elle adore - dans le monde normal, loin de ses amis et en faisant attention de ne surtout pas révéler l'existence des Paranormaux.
Incapable de choisir, elle décide de se servir de son don pour plonger dans les souvenirs d'une vie qu'elle n'a pas encore vécue et découvrir ce qui l'attend dans ses deux vies futures ce qui lui permettra de faire LE bon choix ... ou pas !!!

J'ai vraiment beaucoup aimé d'une part le récit et d'autre part la façon dont les deux vies futures sont présentées.

Nous alternons à chaque chapitre entre les deux futurs d'Addie, ce qui nous permet de comparer les deux parcours .
Certains événements sont communs mais vu différemment, forcément, selon la vie qu'a choisie de mener Addie.
Elle a une relation avec d'un côté Duke, un paranormal et de l'autre Trevor (mon chouchou !), un norm.
Au fur et à mesure du récit, on ne peut s'empêcher de pencher vers un des deux chemins - je ne vous dirai pas lequel - mais un drame va survenir dans les deux cas.
Drame qui, en fonction de la réalité choisie, se terminera bien ou  - très - mal.

Le récit est très rythmé, pas un moment de répit entre ces deux destinées possibles.
C'est le genre de roman où l'on ne peut trop en dire sous peine de nuire à l'intrigue et de spoiler l'intrigue.
Mais ce que je peux vous révéler est que l'auteur nous tient au bout de sa plume du début à la fin ... et une fin !!! Pfiou !!! 

Quelle tension ! Quelle incertitude ! J'ADORE !!!  






http://www.mxm-bookmark.com/

http://amzn.to/2mo4Efc

vendredi 24 mars 2017

Déracinée de Naomi Novik

Pygmalion éditions, 11 janvier 2017, 505 pages, 
disponible au format papier et numérique



Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu'il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d'un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d'échange dans cette vallée menacée par la corruption. Car si les villageois demeurent dans la région, c'est uniquement grâce aux pouvoirs du "Dragon". Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l'accompagne dans sa tour pour le servir. L'heure de la sélection approche et tout le monde s'est préparé au départ de la perle rare. Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu...  

Dvernik, petit village perdu dans la vallée, cerné par Le Bois, une entité maléfique qui s'étend un peu plus chaque jour. Et gare à celui qui s'y perd car il n'en revient jamais !!!!
Les villageois continuent à vivre dans ce lieu maudit car ils bénéficient de la protection du Dragon

 Pas un comme celui-là !!

  Mais plutôt comme celui-ci !

Le Dragon, puissant sorcier, vivant, seul, dans la Tour..

Mais cette protection a un prix ! 
Tous les dix ans, le Dragon descend au village pour sélectionner une jeune fille, la plus belle, la plus talentueuse qu'il emmènera avec lui dans la Tour.
Agnieszka et sa meilleur amie, Kasia font partie de la sélection.
Agnieszka sait que c'est Kasia qui va être choisie car entre toutes, elle est la plus jolie, la plus gracieuse, la plus talentueuse.
Elle pleure déjà la perte de son amie qu'elle ne reverra plus. Aussi, quand le Dragon arrive, la jeune fille le considère avec colère.
Mais rien ne se passe comme prévu et c'est Agnieszka que le Dragon va emporter.
Retenue dans la tour, elle ne comprend pas très bien ce que lui veut cet homme étrange mais elle se découvre peu à peu des talents, des dons qu'elle ignorait posséder et elle va, au fil des jours, s'avérer être une sorcière aux puissants talents.
La lutte contre le Bois malfaisant, emplis de créatures plus monstrueuses les unes que les autres est le but principal de Sarkan, le Dragon.
Mais lorsque Kasia se retrouve prisonnière du Bois, Agnieszka n'hésitera pas une minute à risquer sa vie pour sauver son amie.
Le prince Marek qui a perdu sa mère très jeune, disparue dans le Bois il y a plus de 20 ans, veut à tout prix partir sauver sa mère et exige l'aide de Sarkan et d'Agnieszka.
Un périple qui va s'annoncer plein de danger et sèmera la mort partout.
Mais peut-on revenir du Bois comme on l'était avant d'y entrer ?
Rien n'est moins sûr car le Bois est très puissant, corrompu, malveillant et ne laisse pas facilement échapper ses proies.
Mais quand il les libère...


L'auteur a une écriture fluide, passionnante, qui nous entraine au coeur d'un récit palpitant ; les personnages sont forts, attachants pour certains, terriblement malfaisants pour d'autres.
Agnieszka  est forte, téméraire, accepte son destin, n'hésite pas à s'opposer à son maitre  et se révèle être une sorcière très, très puissante, manipulant SA magie avec brio.
Sarkan, le Dragon, se montre volontiers taciturne, souvent blessant pour la jeune femme, la critiquant sans cesse, bourru mais, qui dans le fond, à bon coeur
Kasia, meilleure amie d'Agnieszka deviendra une alliée de taille pour Agnieszka dans sa lutte contre le Bois.
Et Le Bois ... Une entité diabolique, un vrai cauchemar ambulant. Une chose retorse, tordue, manipulatrice et très (trop) intelligente !

Il y a beaucoup d'excellentes choses dans ce roman : action, rebondissement, coup de théâtre, bataille, amour, amitié.
Je cherche ce qui pourrait être moins bon mais je ne trouve rien ! ^^
Ce roman mêle la magie, la sorcellerie, un peu genre seigneur des anneaux mais en mieux.

J'ai été happée par ce récit. Tenue en haleine du début à la fin.

Déracinée est le genre de roman que l'on a envie de finir vite pour découvrir le dénouement (bon ou mauvais, nous l'ignorons car le suspens reste entier jusqu'au bout) mais que l'on voudrait également faire durer le plus longtemps possible tant on savoure la lecture de chaque page.

En bref, ce roman est une petite merveille, super bien écrite et qui, une fois commencé, se laisse dévorer d'une traite !








http://amzn.to/2nZfkNS

À perdre la raison - tome 1 Le destin des Bridge de Meredith Wild

Éditions Michel Lafon, Broché  380 pages, 2 février 2017
Traduction : Michelle Charrier, Disponible en eBook


Maya Jacobs et Cameron Bridge se sont rencontrés pendant leurs études et ont vécu une folle passion, mais leur univers s'est écroulé le jour où Maya a refusé la demande en mariage de Cameron, signant la fin de leur amour.
Cinq ans plus tard, ils se croisent par hasard à New York.
Endurcis, méfiants, changés, et pourtant... inexorablement attirés l'un par l'autre.
Une seconde chance s'offre à eux, mais pour la saisir ils vont devoir affronter non seulement leur entourage, qui ne comprend pas cette passion inextinguible, mais aussi – et surtout – leurs propres peurs et leurs secrets inavoués.



Meredith Wild est l'auteure de la série Hacker, parue chez Michel Lafon aussi. J'avais moyennement apprécié cette série en dents de scie mais surtout, c'est la part belle donnée au BDSM qui m'avait dérangée. C'est donc avec curiosité que j'ai commencé À perdre la raison et en croisant les doigts pour que le SM ne vienne pas s’incruster dans cette histoire.
Et après quelques pages, je n'ai aucunement été déçue... bien au contraire. Mais revenons à l'histoire.

Maya Jacobs a 20 ans. Elle vit une belle histoire d'amour avec Cameron Bridge, le frère de son amie et colocataire, Olivia. Elle est à l'université et lui s'est engagé dans l'armée, histoire de contrarier ses parents qui veulent le forcer à suivre leurs traces dans l'affaire familiale.
Tout va bien pour eux, jusqu'à ce que Cameron demande Maya en mariage et qu'elle lui répond, non.
Blessé, Cameron la quitte.

On les retrouve cinq ans plus tard.
Maya est analyste financière à Wall Street, non pas par passion, mais par convenance. Elle a besoin de gagner le plus possible d'argent et rapidement. Sa vie se résume à son travail où elle s'ennuie et aux weekends à faire la tournée des boîtes avec son amie Vanessa et son colocataire Eli. Danser et surtout boire, parfois même au point d'en perdre conscience, voilà les soirées de Maya.
Un jour, en repartant travailler après sa pause déjeuner, elle croise Olivia. Elle vient d'arriver à New York pour aider son frère Cameron devenu propriétaire d'une salle de remise en forme. C'est ainsi qu'elle apprend que Cameron habite presque dans le même quartier qu'elle. Et dès le lendemain, Cameron l'attend devant l'immeuble de son travail. Leur attirance est toujours là, mais peuvent-ils passer au-dessus du mal qu'ils se sont fait ? Ils ont changé. Leur séparation, cinq ans plus tôt, les a brisés. Vont-ils avoir droit à une deuxième chance ?

Ce roman est sorti en toute discrétion, avec sa couverture passe-partout, d'ailleurs j'avais cherché le livre dans les rayons de mon magasin habituel et impossible de le trouver. Et pourtant... j'ai beaucoup aimé cette histoire. L’héroïne n'est pas particulièrement sympathique, sa vie est merdique et elle se laisse engloutir dans l'alcool petit à petit, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir de l'empathie pour cette jeune femme qui a eu son cœur brisé après le départ de Cameron et a du mal a refaire surface.
Cameron, fait preuve d'une énorme patience envers Maya et on comprend qu'il ne veut pas reproduire la même erreur deux fois. Il l'aime toujours et est prêt à tout pour qu'elle lui fasse à nouveau confiance.
C'est une romance assez sombre, très psychologique, mais pleine d'espoir. Les scènes de sexes sont torrides et pas une once de BDSM 😜
Alors oui, on peut toujours avoir une seconde chance, encore faut-il savoir SE pardonner, et pardonner l'autre.







http://amzn.to/2ocvFPp 


Un livre


jeudi 23 mars 2017

Je veux ! Et toi ? [24/03/17]

Pour tout savoir sur les sorties !

***
Catégorie


One T2, Te respirer de Jacinthe Nitouche
Depuis l’enfance, Charlie et Sacha ont toujours été unis contre le reste du monde. Un duo à part, pour une relation hors du commun… Alors que les deux jeunes adultes ont emménagé dans le même appartement pour leurs études supérieures, ils continuent de faire face aux aléas de la vie, côte à côte. Ensemble, ils gèrent au mieux leur amitié particulière, ce lien qui les rend incapables de vivre l’un sans l’autre et qui écrase toutes les relations amoureuses qu’ils tentent de construire. Ils essayent en vain d’ignorer que tout a changé depuis le jour des dix-huit ans de Charlie, lorsqu'elle a demandé à Sacha de lui faire l’amour comme cadeau d’anniversaire. La nuit qu’ils ont partagée a définitivement transformé leur amitié... Pourtant, ce nous qu’ils ont de plus en plus de mal à définir reste leur priorité. Plus que jamais, ils comptent se battre et tenir leur promesse d’être toujours là l’un pour l’autre, sans concession aucune. Mais combien de temps seront-ils être capables de se mentir sur les sentiments qu’ils éprouvent réellement l’un pour l’autre ?


Félicity Atcock T6, Les anges voient rouge de Sophie Jomain
Je n’ai jamais été une grenouille de bénitier, mais je me souviens très bien des grandes lignes de la religion affirmant que Dieu est omnipotent, omniscient, omniprésent et… immense. Sauf qu'à en croire l’individu petit, chauve et rabougri qui se tient devant moi, il doit y avoir erreur sur la marchandise. Dans le cas contraire, si ce type est bel et bien le Tout-Puissant comme il le prétend, il va apprendre de quel bois je me chauffe. Même affronter l’enfer ne me fait pas peur. On n’avait qu’à pas m’enlever l’homme que j’aime."



Bad romance T2, cœurs indociles de Céline Mancellon

Milady, 17 mars 2017 - Grand format 480 pages
Disponible en eBook

Si vous avez aimé le caractère sans concession de la jeune Kate et sa passion ombrageuse avec Chris, vous plongerez avec délice dans cette nouvelle bad romance... Charlie a été élevée au sein d'un gang de bikers tristement célèbre, les Black Angels. Les femmes y sont traitées comme des moins que rien, et être la fille du chef n'y change rien. Mais Charlie n'est pas du genre à se soumettre aux règles. Le respect, elle l'impose aux autres à coups de poing, quitte à se faire des ennemis. Le jour où elle fait la connaissance du mystérieux Logan et de l'arrogant Ray, elle ne se rend pas tout de suite compte que le destin a décidé de mettre sur sa route un tout autre genre d'obstacle, cette fois…

Après avoir entendu nombreux avis, très élogieux, concernant le tome 1 de Bad romance, j'ai eu envie de me lancer, moi aussi, dans l'aventure. Curieuse de connaître le phénomène Bad romance. 
Comme je ne fais jamais rien comme tout le monde, c'est par le tome 2 que j'ai commencé, puisqu'il peut se lire indépendamment du précédent. 
Ce tome-ci, à la différence du premier, ne fait pas l'unanimité sur la blogo. N'ayant pas lu le tome 1, je n'ai pas de point de comparaison, ce qui est peut-être mieux d'ailleurs. 

Dans ce volet, nous découvrons Charlie Parson [Charlène de son vrai nom, mais, à moins de vouloir perdre quelques dents, vaut mieux ne pas l'appeler comme ça] une bikeur de 22 ans. Elle est née et a grandi dans un monde de violence, c'est donc tout naturellement qu'elle a développé un comportement bagarreur. Elle ne fait pas dans la dentelle et n'hésite pas une seconde à user de ses poings, même contre des types au gabarit impressionnant. Rien ne l'arrête. Rien ne l'effraye. 
Provocatrice, jusqu'à sa couleur de cheveux roses bonbon et ses nombreux tatouages, elle a tout de la parfaite bad girl. 
Ayant un côté très protecteur envers ses deux frères, Danny (son petit frère de 12 ans) et Law (son frère aîné), elle se retrouve souvent dans la mouise pour sauver les miches de ce dernier. 
Et c'est comme cela, qu'une fois de plus, elle se retrouve impliquée dans une bagarre qui se termine au poste de police. 
Et c'est comme cela, qu'une fois de plus, son voisin, Logan, intervient pour la sortir de ce guêpier. 

Logan Campbell, 29 ans, cascadeur de métier, est un homme indéchiffrable. Totalement énigmatique lorsqu'il s'agit de sa relation avec Charlie. 
La narration de ce récit étant à deux voix (même si c'est majoritairement celle de Charlie qui prédomine), nous comprenons très vite quels genres de sentiments Logan éprouve pour Charlie. 
Des sentiments qui le bouffent de l'intérieur et qu'il voudrait ne jamais ressentir. Il l'aime autant qu'il la déteste. Ou il déteste l'aimer... il ne sait plus très bien et nous non plus. 

Après cette énième connerie de Charlie, Logan décide de prendre les choses en main et l'oblige à faire un stage de cascadeur sous sa direction. 
Mais il faut savoir qu'entre Logan et Charlie, il y a un passif
Un lourd passif que seul Logan (et son entourage) connaît, et que Charlie, pourtant au centre de cet événement, ignore totalement. 
Et l'histoire tourne autour de ce mystère et de ce passé tabou qui est loin d'être enterré. La haine, la rancœur et le ressentiment qui planent au-dessus de nos personnages, tout cela est lié à ce secret bien gardé. 

Je n'ai mis que quelques heures à lire ce roman, tant j'ai été absorbée par celui-ci. C'est entraînant, addictif et l'on veut vite découvrir le fin mot de cette histoire. 
Et même si le récit est parfois un brin décousu et les sentiments de nos héros confus, je me suis laissé séduire par le charme de nos héros, qu'ils soient principaux ou secondaires (comme Ray que j'ai adoré !).  
Je regrette toutefois que certaines révélations finissent en eau de boudin et qu'au final elles ne servent à rien puisqu'elles ne sont pas approfondies, car si nous, lecteurs, connaissons la vérité, ce n'est pas le cas de tous nos héros. C'est dommage, car j'aurais aimé connaître les réactions de chacun en les apprenant. 

En bref ? Une romance addictive. Des personnages hauts en couleur. Une intrigue qui s'installe doucement mais nous harponne facilement. Une belle lecture, plaisante comme tout ! 
Maintenant, il faut vite que je me procure le premier volet 😊.

mercredi 22 mars 2017

Je veux ! Et toi ? [23/03/17]

Pour tout savoir sur les sorties !

***
Catégorie


À la place du cœur - Saison 2 de Arnaud Cathrine
La saison 2 de la série bouleversante d'Arnaud Cathrine.
" La fin de l'année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j'ai quoi à la place du cœur ? À la place du cœur, j'ai toi. " 
Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer.


Opération pantalon de Cat Clarke
L'uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon ! 
Liv (ne l'appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu'il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d'uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes.
Commence alors l'Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d'obtenir ce qu'il veut, c'est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seulement changer les règles : il veut changer sa vie, un combat loin d'être gagné d'avance !
Un roman bourré d'humour, de tendresse et d'amour inconditionnel.