samedi 24 février 2018

L'île des disparus T1 : La fille de l'eau de Camilla & Viveca Sten

Michel Lafon, 08 février 2018 - Grand Format 315 pages
Disponible en eBook



La timide Tuva n'a pas grand-chose en commun avec ses camarades de classe. Elle ne se sent bien que sur l'île où elle habite, dans l'archipel de Stockholm dont elle connaît chaque recoin. Mais, alors que l'automne arrive, le changement se profile dans ce havre si tranquille. Des gens disparaissent en mer, des ombres se cachent sous les vagues et d'étranges lueurs éclairent la forêt. 
Lors d'une sortie, l'un des élèves s'évapore à son tour. La jeune fille se retrouve embarquée dans une terrible aventure, là où les vieilles superstitions des marins rencontrent la mythologie nordique... 
Un archipel de brume et de mystère où vit une enfant pas comme les autres.

 Nous voici à Stockholm, en Suède, un archipel de la mer Baltique. C'est sur une de ses petites îles que vit Tuva, une jeune adolescente de treize ans. Discrète et introvertie, elle n'a aucun ami et est rejetée par tous ses camarades de classe, qui la jugent trop bizarre. 
Cependant, lors d'une course d'orientation, tout va changer. Un élève de sa classe disparaît mystérieusement, alors qu'une brume épaisse encercle l'île. Cette disparition n'est pas anodine, puisqu'elle n'est pas isolée. Plusieurs autres personnes sont portés disparus. De quoi inquiéter la population, et plus encore Tuva, hantée par d'affreux cauchemars. 
Nous plongeons alors dans une intrigue bercée de légendes, où les monstres d'autrefois ne sont peut-être pas qu'une simple croyance. 

Ce court roman ne m'a pas fait la soirée. La plume fluide des auteurs nous entraîne dans une aventure peuplé de diverses créatures des contes & légendes. 
Je n'ai pas adhéré à 100% à tout, car parfois les situations (ou réactions) m'ont semblé faciles, voire même prévisibles. Cependant, ça se lit tellement aisément que l'on prend vite plaisir à suivre notre héroïne. 
C'est un récit assez jeunesse, qui manque un peu d'étoffe, mais qui revisite d'une façon plutôt originale toutes ces légendes nordiques. Et rien que pour ça, cela vaut le coup de le lire. 

En bref ? Un premier tome qui nous fait découvrir un univers riche et bien amené, malgré parfois un manque de profondeur. 


vendredi 23 février 2018

Les écorchés T3 : Ravage de Tillie Cole

Milady, 21 février 2018 - Grand Format 480 pages
Disponible en eBook



Trouver son âme soeur vaut-il la peine de faire le sacrifice ultime ?
Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l'assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit dans le secret jusqu'au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu'il vit désormais avec leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe.
Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver ce frère qu'elle croyait mort, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal. Un homme qui la captive et la terrorise à la fois. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre ?

Zoya Kostava est sur le point de retrouver son frère, Zaal, qu'elle pensait mort (et réciproquement) depuis des années. Mais alors qu'elle l'épie secrètement, prête à se dévoiler, elle se fait kidnapper. Enfermée dans une cage, au fond d'une cave obscure et entourée de divers objets de torture, Zoya se retrouve à la merci de 194, un esclave conditionné à tuer. Sa misson : torturer et éliminer Zaal Kostava. 
Sous l'emprise de cette bête à tuer, Zoya est prise au piège. Son tortionnaire n'a plus rien d'humain. Perpétuellement drogué, il n'a que quelques vagues moments de lucidité et de libre pensée. Zoya, pourtant, compte bien en profiter et tirer son épingle du jeu pour s'en sortir...

J'ai longtemps hésité sur ma note. J'adore de plus en plus cette saga qui, au fil des tomes, devient de plus en plus addictive. Si je ne jugeais que cet aspect, je lui mettrais facilement un cinq sur cinq ! Une fois commencé, nous sommes tellement pris dans le récit que plus rien ne compte autour de nous. C'est le genre d'histoire qui nous fait tout oublier et nous enferme dans notre bulle. Le temps de cette lecture, j'étais moi-même prisonnière de nos héros. Happée par leurs tourments et cette romance que j'ai trouvée magnifique. 
J'ai été tenue en haleine. J'ai prié, le cœur serré, pour nos héros. J'ai tremblé, frémi, tout en ayant cette étincelle d'espoir et d'amour que Tillie Cole nous transmet via ses personnages. 

La seule chose qui, encore une fois, me chagrine, c'est cette sensation de facilité. Plus ça va, et plus cette histoire de drogue me fait tiquer. Que ce soit Luka, Zaal ou Valentin, tous trois ont été drogués. Une drogue si puissante qu'elle inhale leur volonté. Une drogue si puissante qu'ils en deviennent d'implacables tueurs. Pourtant, aucun d'eux ne subit d'effet de manque et ils se remettent en quelques jours (voire heures) seulement des effets néfastes du produit. Produit qu'on leur a injecté pendant des années ! J'ai du mal à y croire et c'est ce qui me gêne. 
Cependant, c'est vraiment le seul point négatif ! Car se serait mentir de dire que je n'ai pas kiffé. J'ai pris mon pied, surtout avec ce volet que j'ai trouvé encore plus prenant, encore plus addictif que les précédents. Je suis au quasi coup de cœur et j'ai grand espoir avec le tome 4 !

En bref ? Une saga qui se bonifie au fil des tomes, qui devient plus sombre, plus riche en émotions et de plus en plus addictive. 



Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes

Wrong T3 Trust de Jana Aston

Trust: Wrong, T3 par [Aston, Jana]
Milady, 24 janvier 2018 - Grand Format 405 pages
Disponible en eBook


Je rêve de coucher avec Boyd Gallagher, mais je ne sais pas comment m’y prendre. Vraiment pas. J’étais censée dire quelque chose après ce baiser ? Ce n’était qu’un baiser. Torride et follement excitant, mais tout de même. Ce n’était pas une invitation. Cela ne veut pas dire qu’il voulait coucher avec moi. Si ?
Tout réussit à Chloe. Son diplôme en poche, elle a trouvé le job de ses rêves et dégoté un appart pour entamer sa vie adulte du bon pied. Il ne lui manque plus qu’une chose pour que son bonheur soit parfait : une histoire d’amour. Toutes ses amies sont casées avec des princes charmants, alors pourquoi pas elle ? Peut-être parce que Chloe est gauche, maladroite, complexée. D’ailleurs, son dernier rendez-vous en date s’est soldé par un interrogatoire... Mais pourquoi faut-il que l’agent assis en face d’elle soit si sexy ?


 Dans ce troisième (et dernier) opus de Wrong, nous faisons plus ample connaissance avec Chloé, la meilleure amie d'Every (tome 2) et Boyd (le demi-frère de Sophie - héroïne du tome1). 

Chloé Scott, à l'inverse de sa meilleure amie Every, est d'une extrême timidité. Autant, avec les enfants (elle est instit de CE1), ça passe crème, autant avec les adultes, surtout s'ils sont de sexe masculin, cela devient de suite plus périlleux. Et quand Chloé panique : elle dit beaucoup de bêtises. 
Elle rêve de trouver le grand amour, mais comment faire ? Vouloir n'est pas pouvoir. Et les rencards foireux s'enchaînent... 
Jusqu'au jour où  l'agent spécial Boyd Gallagher,  le frère outragement sexy de Sophie, lui demande une faveur...

Une nouvelle fois, c'est une romance toute mignonne que nous propose Jana Aston. Le genre de lecture distrayante, sexy et sans prise de tête. 
L'humour est une nouvelle fois au rendez-vous. Certains passages m'ont bien fait rire, même si d'autres, un peu "forcés" m'ont tiré quelques grimaces. J'ai eu l'impression que l'auteure en faisait parfois trop. Ce qui est embêtant, car l'image de l'héroïne peut prendre un coup. Elle passe parfois pour une idiote, naïve et neuneu, alors qu'elle ne l'est pas en réalité. 
En dehors de ce petit bémol, j'ai pris beaucoup de plaisir avec cette romance. Ce n'est pas le genre de récit qui marque les esprits, cependant, pendant quelques heures, j'ai rêvé, souri, aimé... ce que je trouve déjà très bien. 

En bref ? Une romance feeling good, à la fois tendre et épicée. 


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

jeudi 22 février 2018

À la poursuite du soleil de Karina Halle

A la poursuite du soleil par [Halle, Karina]
Hugo Roman,18 janvier 2018 - Grand Format 360 pages 
Disponible en eBook


Après un voyage de six mois à travers le monde, Amber, qui n'a plus de quoi se payer un billet retour vers la Californie, fait une halte à Positano, puis à Capri sur la côte Almafitaine, où elle va croiser la route d'un bad boy, en mode Latin lover. 
Il est temps pour Amber MacLean - 24 ans - de prendre les bonnes décisions. Après six mois de voyage- sac à dos à travers la Nouvelle Zélande, l'Australie et l'Asie du Sud-Est, la voici en Méditerranée, fauchée, sans même avoir de quoi payer un billet retour pour la Californie. Il y a pire dans la vie que de se retrouver coincé en Italie du sud, au bord d'un littoral magnifique. Malheureusement, le seul travail qu'Amber trouve consiste à enseigner l'anglais à deux morveux. 
Et ce qui ne lui facilite pas la tâche, c'est que les deux enfants sont sous la garde de leur ténébreux grand frère, l'ancien pilote de moto Desiderio Larosa. Sexy et mystérieux, Derio ne cesse de tester la patience d'Amber - sans parler de ses hormones. 
Une fois devenue nounou à plein temps dans la vieille villa, la jeune fille se sent de plus en plus attirée par ce solitaire énigmatique. La voilà bientôt tiraillée entre une vie tranquille et sécurisante aux Etats-Unis et les mystères du coeur si secret de Derio. 
Sous le soleil de Capri, la passion va crescendo. Mais Amber parviendra-t-elle à percer le mystère de Derio, son ténébreux italien ?

Autant j'ai adoré la série des frères McGregor de Karina Halle, autant je suis plus dubitative sur celle-ci. Après avoir très moyennement aimé Entre ciel et mer, je reviens une nouvelle fois avec un avis mitigé. 
Pourtant, globalement, À la poursuite du soleil est plus entraînant. J'ai plus apprécié cette romance que la précédente. Même si là encore il y a pas mal de choses qui pèchent. 

Dans ce nouvel opus, nous quittons La Nouvelle Zélande pour les côtés italiennes. Notamment la petite île de Capri. 
Amber, la narratrice unique de ce récit, est une jeune américaine qui effectue un road trip en Europe. Après avoir visité la France, l'Allemagne et d'autres pays, la voilà en Italie. Sauf que l'Italie signe aussi la fin de son périple. Amber n'a plus d'argent. Pas même pour payer son billet retour. 
Contrainte de trouver un travail au plus vite, elle accepte un poste de nounou à Capri. Elle devra enseigner l'anglais à des jumeaux de sept ans : Annabella et Alfonso. Des enfants précoces, perturbés et turbulents. Depuis le décès de leurs parents, c'est leur frère aîné, Desidero Larosa (29 ans) qui en a la garde. 
Ancien pilote de course de motos, Derio s'est totalement renfermé sur lui-même. Il ne sort jamais de chez lui. Ne parle pas et ne supporte pas la compagnie. 
Amber devra non seulement maîtriser les jumeaux mais apprivoiser ce cœur brisé et solitaire. 

L'idée de départ m'a vraiment plu, ce qui fait que j'ai bien accroché au roman - du moins dans un premier temps. Malheureusement, au fil des pages, j'ai décroché petit à petit. Karina Halle ne m'a pas envoyée du rêve, snif. 
Derio n'a rien du latino chaud comme la braise. C'est un grand cliché. Rien que vestimentairement, l'auteure m'a perdue : le petit foulard en soie, et pire encore, le slip en guise de sous-vêtement et maillot de bain, c'est mort ! (ça devrait être interdit par la loi !) Bien évidemment, ceci n'est qu'un détail... mais rajoutez à cela, un caractère qui manque de charisme et cela devient déjà plus problématique. 
Le personnage d'Amber, quant à lui, m'a bien plu. Elle est sympathique, même si elle manque parfois de relief.

La romance démarre sur des chapeaux de roues. J'ai adoré la premier moitié du récit... et pas du tout aimé l'autre moitié ! Je n'ai pas trop compris comment Amber et Derio deviennent un couple. Une page, ils ne se parlent pas, et l'autre, ils s'aiment. La transition est brusque et mal menée. Du coup, ça a perturbé le reste de ma lecture.

En bref ? Une romance en demi-teinte. Une première partie très addictive et sympa et une fin de récit expédiée et pas assez développée pour nous tirer des émotions.

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

54 minutes de Marieke Nijkamp

Hachette Romans,2 novembre 2017- Grand Format 304 pages
Disponible en eBook



10 h 08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !

10 h 09 – SYLVIA
Tyler est revenu.

10 h 11 – MATT.
Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !

10 h 27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.

10 h 30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.
Aujourd’hui vous allez m’écouter.

54 minutes. 54 minutes d’horreur et de terreur absolue. 
Alors que tous les élèves du lycée d’Opportunity en Alabama sont réunis dans l’auditorium pour entendre le discours de la directrice, un élève de terminale arrive, arme à la main, pour régler ses comptes. 
Déterminé, Tyler Browne, veut que le monde l’écoute. Que l’on se souvienne de lui. Il veut se venger de cette souffrance et de ce mal être qui le ronge. 
Rien ne semble ébranler sa motivation. Les professeurs et les élèves tombent sous les balles, pris au piège de ce fou. 

Nous vivons par une narration multiple l’enfer de ces quelques minutes. Certains sont hors de l’établissement, mais ont des proches à l’intérieur, d’autres sont au centre de l’agitation, telle qu’Autumn, la sœur de Tyler, piégée avec sa petite amie dans l’auditorium. 

Comment arrêter un être qui n’a plus rien à perdre ? 

C’est un roman qui nous affecte beaucoup. La tension monte crescendo au rythme des balles tirées. C’est à la fois affreux comme sensation - car malheureusement ce n’est pas sans rappeler nombreux faits divers. Les fusillades dans les écoles ont fait plus d’une fois les gros titres des journaux - , et en même temps, il y a un côté très addictif. De la curiosité morbide ? J’avoue, je me suis posée la question, et il doit sûrement y avoir de ça. 
Dans tous les cas, c’est un roman bien construit. Une fiction très réaliste qui ne tombe pas dans le mélo, mais montre la vérité crue – sans fioritures ni artifices. C’est souvent dur à lire. 

C’est bien mené, l’intrigue est prenante. Il me manque toutefois, avec un sujet aussi grave, le message que l’auteure aurait dû faire passer à travers ses mots. Ce n’est pas un livre engagé contre la libre circulation des armes à feu aux USA, par exemple, et je trouve cela dommage. L’auteure avait de quoi toucher ses lecteurs, mais est resté bien trop neutre à mon goût. 

En bref ? Un roman qui prend aux tripes, nous retourne, nous secoue, nous révulse. 



Je veux ! Et toi ? [22 février 2018]

 
C'est aujourd'hui dans tous les points de vente ! 




Chimaeris 
de Eric Tourville 


À Salem aujourd'hui, six petites filles assassinées, l'une d'entre elles a disparu.

" La première chose qu'il vit, ce fut le symbole en rouge au-dessus de la porte d'entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L'impression angoissante d'être devant les portes de l'Enfer. "

Vermont. Octobre 2015. Le lieutenant Frémont s'apprête à passer une journée comme les autres dans sa petite bourgade de province, lorsque son téléphone sonne.

Six petits tombeaux ont été retrouvés en plein coeur de la forêt, dans une ferme abandonnée. Au-dessus de la porte, une étoile rouge à cinq branches. Dans les tombeaux, cinq corps de fillettes calcinés.

Que s'est-il passé, et surtout, où est donc passé le sixième corps ?


http://amzn.to/2odQZWa






L'académie des âmes abimées
de Thierry Cohen
À l'Académie des Âmes Abîmées, réparer les vivants est un enseignement, une vocation. Mieux : une mission.
Quand Lana et Dylan, deux adolescents en perdition, y sont recueillis, ils sont loin d'imaginer ce qui les attend. Blessés par la vie, perdus dans un monde de haine et de violence, ils vont tenter de se reconstruire. Mais peut-on retrouver confiance un jour après avoir survécu à de tels drames ? Et quel rôle leurs parrains, Dimitri et Romane, joueront-ils dans la reprise en main de leur destin ?
Entre renaissance, découverte des sentiments, échanges avec des professeurs hors normes et mise en pratique des cours, cette institution secrète dessine un nouvel avenir... Et si elle pouvait changer le monde ?

http://amzn.to/2o644Sj


 

La couleur du mensonge 
de Erin Beaty
Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s'en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l'évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d'une famille, d'une région, d'un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l'observation, la marieuse fait toutefois d'elle son apprentie.

Sage s'embarque donc avec un groupe de beaux partis triés sur le carreau dans un périple vers la capitale. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d'élite qui ne tardent pas à réaliser qu'ils sont sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin, qui prépare une invasion, s'est allié avec certains des seigneurs locaux, et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l'un des membres de la troupe recrute alors l'aide de Sage. Mais plus elle avance dans sa mission, plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu... à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle...

http://amzn.to/2sCu2Bn 



Les Belles
de Dhonielle Clayton
Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent...

http://amzn.to/2Fe2gho



Les éternelles 
de Shelby Maheux 
Shana est une adolescente dont la vie est rythmée par les activités d'une jeune fille de son âge : premières fêtes et premières amours. Accompagnée de sa meilleure amie Gee, aussi extravertie qu'elle est réservée, Shana mène une vie ordinaire à peine troublée par l'absence de son père.

Pourtant, lors d'une sortie à cheval, elle va découvrir que le monde qui l'entoure est bien plus complexe qu'elle ne l'imagine. Car non loin de là se dresse l'univers parallèle et fantastique de Kiarow, sa terre d'origine. Confrontée aux pouvoirs surprenants qui commencent à germer en elle, Shana va devoir affronter un ennemi terrible. Un ennemi qui pourrait bien détruire tout ce qu'elle aime, dans ce monde et dans l'autre.  

http://amzn.to/2GofuaE


 


La lectrice T2 L'oracle
de Traci Chee 
Ce qui est écrit s'accomplit. 
Ainsi se poursuit l'histoire de Sefi a et d'Archer, une histoire écrite avant leur naissance. De proies, les voilà devenus prédateurs : ils traquent les cruels estampeurs à travers Kelanna. Mais doivent-ils s'opposer à l'oracle ou l'aider à se réaliser ?
Nous étions morts, maintenant nous nous relevons.
Les légendes se forgent sur terre tout autant que sur mer, à la pointe de la plume ou de l'épée, mais attention à ne pas y perdre son humanité...

http://amzn.to/2ogdeuJ




Shades of magic T2 Shades of Shadows
de V.E. Schwab 
Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Quatre mois ont passé depuis que la pierre noire est tombée entre les mains de Kell, depuis que le corps de Holland a été envoyé dans le Londres noir en compagnie du talisman maléfique. Lilah est partie. Sans mot dire, au bout de trois jours d'épreuves inimaginables, elle a laissé là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Inquiet, le jeune homme affronte des nuits sans repos : assailli de rêves menaçants, il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l'événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche de la cité, ramenant de vieux amis à terre...

Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne doit venir bouleverser l'équilibre de la magie : pour qu'une ville prospère, une autre doit décliner... Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur ! 

http://amzn.to/2ECuFjY